home willm's

Un petit chalet fait main

Nous n'avons pas la folie des grandeurs.
Pour preuve, nous possédons une Touingo, ainsi qu'un petit chalet construit à la main entre 1992 et 1995.



03 01 1993
Comment ça, ce n'est pas engageant ?


Ah, je ne vous ai pas dit, j'ai le temps.
Donc,
je creuse à l'ancienne...


Un merveilleux moyen pour lutter contre le stress :
Une pelle, une pioche et une brouette.


Sophie, 8 ans, est venue m'aider.


31 03 1993 - 96 h
Quand on a fait ça, on se sent puissant !


Autant continuer avec la plate-forme, là où sera posé le chalet.


Août 1993
Mes meilleurs souvenirs du chantier
: creuser, ce n'est pas compliqué.


Mme la comptable à son bureau.


Septembre 1993 - 250 h
Après avoir déplacé environ 250 tonnes de terre, les fondations sont prêtes...


... de même que la tranchée pour l'eau. Faite à la main aussi.


Non, je n'ai pas été jusqu'au Rhin avec ma brouette pour chercher le gravier ;o)


Les travaux "légers" commencent...


La scierie était toute proche.


Décembre 1993
Il fait trop froid pour bétonner. Autant préparer la charpente et les panneaux de bardage.


01 03 1994
Un voisin m'a dit :
"C'est un coffrage de mécanicien !"


3ème des 11 sections à couler.


La vitesse de croisière est atteinte.


Je le confirme :
Il a fait chaud en 1994.


Ma photo préférée.
Merci Nicole :o)


Nicole, je l'avais surnommée... "gratton-laveur" !


22 06 1994 - 375 h
La cave est finie.


Une vraie taupe, ce gars.


Pas de grue pour mettre en place ces deux premiers  triangles, dont chaque côté fait 7 mètres. Avec des cordes, comme au "bon vieux temps".
Nos voisins suivaient avec intérêt l'évolution de ce petit chantier.



Nicole avait insisté : "Pas d'imprudence !"
J'avais donc promis de toujours utiliser harnais + corde pour les travaux en hauteur.


Les 11 fermettes sont en place !


Le repas sous les arbres. Un des avantages de ne pas systématiquement les raser avant de construire.


Dorénavant, les outils principaux seront : la scie, la perceuse, le mètre et la calculette.


Je crois que j'ai le pied marin, car ma planche bougeait pas mal...


Septembre 1994
Deux semaines de congés feront avancer les choses. Oui oui, je suis toujours harnaché...


Toutes ces pièces de bois ont été préparées à l'avance en hiver.


Ah, il est fier ! :o)


À présent, nous nous moquons de la pluie.


C'est un grand puzzle...


...qui se termine.


J'ai révisé ma trigonométrie.


Une maison en bois, est belle à tous les stades de sa construction.


C'est le balcon, et la "cerise sur le gâteau".


Octobre 1994
Pendant un an et demi,
on ne voyait presque rien. Le reste est apparu en trois mois !


Home sweet home.


Janvier 1995
Isolation en cours.


Il restera quelques chutes de bois pour en faire des escaliers.


Bientôt, nous pourrons y habiter...
Ce pot de fleurs
trahit notre impatience...


Mai 1995
Dernière ligne droite,
et peu de murs à peindre :o)


Juin 1995
Et voili...


Et voilu...


Et encore.


Les premières semaines là-haut, nous avions l'impression d'avoir loué un chalet pour les vacances.


Juin 1995 - 2200 h
Voilà,
et depuis, nous habitons dans un... triangle :o)


J'avais envie d'écrire "Fin", mais ce n'était qu'un nouveau début...